Accompagner un proche en perte d’autonomie (handicapé ou dépendant) peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Trouble du sommeil, fatigue, anxiété, douleurs articulaires, troubles musculo-squelettiques… la santé des aidants est mise à mal.  Sans oublier qu’un aidant sur deux déclare souffrir de stress et de surmenage. Plus inquiétant encore : un tiers des proches aidants meurent avant leur proche malade.

Dans ce contexte, la santé sera la thématique de la prochaine édition de la Journée nationale des aidants, le 6 octobre. La place des 11 millions d’aidants - dont 5 millions auprès d’une personne âgée dépendante - fera partie des thèmes de la grande concertation nationale sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes qui débute en octobre.  Par ailleurs, la ministre des Solidarités et de la Santé a inscrit dans sa feuille de route « Grand âge et autonomie », présentée en mai dernier, un plan national pour les aidants.

Avec le vieillissement de la population, l’explosion des maladies chroniques, le développement de la prise en charge en ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile, le rôle des proches aidants sera de plus en plus important. D’où l’urgence de prendre en compte leur rôle, leur épuisement, leur droit au répit.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

06 mai 2014
Adaptation du logement

Où s'informer sur les démarches à entreprendre ?

Où s'informer sur les démarches à entreprendre ?

Vous souhaitez adapter votre logement pour être en sécurité chez vous. Plusieurs organismes peuvent vous informer sur la manière de mener à bien votre projet.


Le CLIC (Centre local d'information et de coordination) est destiné aux personnes âgées et à leur entourage. L’équipe pluridisciplinaire du CLIC compte très souvent un ergothérapeute.


Le Mouvement PACT ARIM, réseau associatif national pour l’amélioration de l’habitat, vise notamment à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en les aidant à trouver des financements pour aménager leur logement, l’adapter et le rendre accessible. Le réseau PACT dispose de 145 associations et organismes PACT reconnus service social d'intérêt général et vous accompagne sur le terrain dans la réalisation de vos projets habitat.


Les PACT, les antennes départementales propose des conseils techniques et une aide à la personne pour chaque projet d’amélioration et/ou d’adaptation de l’habitat des personnes âgées et handicapées : informations sur la démarche, analyse de la globalité de ses besoins, aide à la recherche de financements de travaux,  assistance technique, suivi au bouclage des travaux et paiement des subventions. Véritables conseillères de la personne, les PACT peuvent vous donner leur avis sur les devis des artisans, et pour les projets complexes s’assurer de la bonne intervention de ces derniers. Elles prennent en compte le plus souvent possible l’expertise d’un ergothérapeute.


L’Agence nationale pour l'amélioration de l’habitat (ANAH) subventionne sous conditions, certaines adaptations de logement.


Les ergothérapeutes libéraux interviennent au domicile pour établir une évaluation globale de la situation de la personne âgée dans son environnement de vie et des conseils d’adaptation du logement. L'Association nationale française des ergothérapeutes (ANFE) est le principal organisme représentatif de la profession d’ergothérapeute en France. Sur son site internet, vous trouverez un annuaire des ergothérapeutes exerçant en libéral et spécialisés dans l’adaptation du logement des personnes âgées.
Le syndicat national des ergothérapeutes libéraux (SYNFEL-ERGOLIB) met également à disposition sur son site internet la liste de ses adhérents en fonction des départements.


Les CICAT (Conseil et d’information en aides techniques) informent et conseillent, de manière objective et indépendante de toute contingence commerciale, sur les moyens techniques de prévention et de compensation des situations de handicap, sur leur usage réel et leurs prix et sur l'accessibilité et l’adaptation de logement. Les CICAT sont regroupés au sein d’une Fédération nationale (FENCICAT). Vous trouverez l'adresse du Cicat de votre département sur le site de la fédération.