Ouvrir la porte du réfrigérateur d’une personne âgée fragile pour vérifier s’il n’est pas vide, vérifier son poids régulièrement... La vigilance est de mise pour prévenir ou stopper la dénutrition des personnes âgées fragiles vivant à domicile. De 4 à 10 % des personnes âgées de plus de 70 ans qui vivent toujours chez elles et 20 à 40 % des personnes hospitalisées souffrent de dénutrition.

Comme le rappelle le Collectif de lutte contre la dénutrition qui a lancé, le 26 novembre, une grande campagne de prévention nationale : « la faim tue, l’absence de faim aussi ». La dénutrition est une maladie invisible qui touche près de 2 millions de personnes en France. Et contrairement aux idées reçues, elle ne concerne pas uniquement les personnes en précarité sociale.
Par ailleurs, même si l’appétit peut diminuer avec l’avancée en âge, les besoins nutritionnels des sujets âgés ne diffèrent pas de ceux de la population adulte. Raison de plus pour être attentif aux variations de poids, à la nutrition des plus âgés.

Les intervenants à domicile sont une aide précieuse pour lutter contre ce fléau silencieux en assurant la préparation et l’aide aux repas des personnes âgées en perte d’autonomie et des seniors isolés. Les professionnels de l’aide à domicile sont également des « sentinelles » pour alerter les professionnels de santé (médecin, infirmier libéral, kinésithérapeute...) et les proches aidants d’une perte d’appétit et de poids chez la personne âgée accompagnée.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

06 mai 2014
Adaptation du logement

Où s'informer sur les démarches à entreprendre ?

Où s'informer sur les démarches à entreprendre ?

Vous souhaitez adapter votre logement pour être en sécurité chez vous. Plusieurs organismes peuvent vous informer sur la manière de mener à bien votre projet.


Le CLIC (Centre local d'information et de coordination) est destiné aux personnes âgées et à leur entourage. L’équipe pluridisciplinaire du CLIC compte très souvent un ergothérapeute.


Le Mouvement PACT ARIM, réseau associatif national pour l’amélioration de l’habitat, vise notamment à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en les aidant à trouver des financements pour aménager leur logement, l’adapter et le rendre accessible. Le réseau PACT dispose de 145 associations et organismes PACT reconnus service social d'intérêt général et vous accompagne sur le terrain dans la réalisation de vos projets habitat.


Les PACT, les antennes départementales propose des conseils techniques et une aide à la personne pour chaque projet d’amélioration et/ou d’adaptation de l’habitat des personnes âgées et handicapées : informations sur la démarche, analyse de la globalité de ses besoins, aide à la recherche de financements de travaux,  assistance technique, suivi au bouclage des travaux et paiement des subventions. Véritables conseillères de la personne, les PACT peuvent vous donner leur avis sur les devis des artisans, et pour les projets complexes s’assurer de la bonne intervention de ces derniers. Elles prennent en compte le plus souvent possible l’expertise d’un ergothérapeute.


L’Agence nationale pour l'amélioration de l’habitat (ANAH) subventionne sous conditions, certaines adaptations de logement.


Les ergothérapeutes libéraux interviennent au domicile pour établir une évaluation globale de la situation de la personne âgée dans son environnement de vie et des conseils d’adaptation du logement. L'Association nationale française des ergothérapeutes (ANFE) est le principal organisme représentatif de la profession d’ergothérapeute en France. Sur son site internet, vous trouverez un annuaire des ergothérapeutes exerçant en libéral et spécialisés dans l’adaptation du logement des personnes âgées.
Le syndicat national des ergothérapeutes libéraux (SYNFEL-ERGOLIB) met également à disposition sur son site internet la liste de ses adhérents en fonction des départements.


Les CICAT (Conseil et d’information en aides techniques) informent et conseillent, de manière objective et indépendante de toute contingence commerciale, sur les moyens techniques de prévention et de compensation des situations de handicap, sur leur usage réel et leurs prix et sur l'accessibilité et l’adaptation de logement. Les CICAT sont regroupés au sein d’une Fédération nationale (FENCICAT). Vous trouverez l'adresse du Cicat de votre département sur le site de la fédération.