Accompagner un proche en perte d’autonomie (handicapé ou dépendant) peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Trouble du sommeil, fatigue, anxiété, douleurs articulaires, troubles musculo-squelettiques… la santé des aidants est mise à mal.  Sans oublier qu’un aidant sur deux déclare souffrir de stress et de surmenage. Plus inquiétant encore : un tiers des proches aidants meurent avant leur proche malade.

Dans ce contexte, la santé sera la thématique de la prochaine édition de la Journée nationale des aidants, le 6 octobre. La place des 11 millions d’aidants - dont 5 millions auprès d’une personne âgée dépendante - fera partie des thèmes de la grande concertation nationale sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes qui débute en octobre.  Par ailleurs, la ministre des Solidarités et de la Santé a inscrit dans sa feuille de route « Grand âge et autonomie », présentée en mai dernier, un plan national pour les aidants.

Avec le vieillissement de la population, l’explosion des maladies chroniques, le développement de la prise en charge en ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile, le rôle des proches aidants sera de plus en plus important. D’où l’urgence de prendre en compte leur rôle, leur épuisement, leur droit au répit.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

04 avril 2017
Equipement

Les équipements pour un véhicule adapté

Les équipements pour un véhicule adapté

Les personnes âgées sont nombreuses à conduire et à vouloir garder aussi longtemps que possible ainsi une certaine forme d’indépendance dans leurs mouvements. Certains équipements permettent de compenser la perte d'autonomie des conducteurs âgés.

 

 

Avec le temps, la conduite devient plus compliquée et les risques d’accidents augmentent. Pour les personnes âgées en perte d’autonomie, plusieurs aménagements sont possibles pour faciliter la conduite et améliorer le confort du véhicule.


Quelques conseils :
- Conduire une voiture avec des grandes surfaces vitrées améliore le champ de vision.
- Un rétroviseur additionnel apporte une meilleure visibilité. Si vous souffrez de raideur dans la nuque, cet accessoire en réduisant les angles morts, vous facilitera les contrôles arrière
- Choisir un véhicule dans lequel l’accès aux commandes est aisé, par exemple avec boîte automatique.

 

Certains accessoires permettant d'améliorer le confort pour les personnes en perte d’autonomie


Le disque pivotant 360°

Le disque pivotant souples ou non, à placer sur les sièges de voiture, évite de se contorsionner et permet de limiter les maux de dos. Ils permettent de pivoter le buste et les jambes aisément à 360° dans les deux sens, pour par exemple, faciliter la sortie du véhicule. Le mouvement de pivotement s'effectue avec le poids de l'utilisateur. Idéal pour les personnes âgées souffrant du dos ou des jambes, il évite les contorsions douloureuses.
Aucune installation particulière n'est à prévoir. Il suffit de le poser sur le siège de votre voiture, pour vous en servir immédiatement. Le confort de votre siège initial n'étant pas affecté.Très léger, le coussin rotatif est facilement transportable.

 

La poignée pour sortir facilement de son véhicule

 

La poignée de sortie de véhicule  permet aux personnes à mobilité réduite ou aux personnes ayant des déficiences musculaires de rentrer et sortir de la voiture en toute sécurité. La poignée créée un point d'appui solide afin de réduire l'effort à fournir pour se lever. 

La poignée pour voiture s'adapte sur les véhicules étant équipés d'une gâche en U.
Son installation est facile, la partie métallique s'insère directement dans le crochet de la portière pour supporter un poids de 225 kg maximum.


La sangle de sortie de véhicule 


Les sangles de sortie de véhicule permettent d'avoir un appui supplémentaire pour sortir du véhicule plus facilement et en toute sécurité. 

Les passagers peuvent également s'en servir comme maintien lors des trajets. Cet accessoire se fixe sur le montant de la portière sans en gêner la fermeture.

 

Les aides de la technologie


Les innovations techniques équipent de plus en plus les nouveaux véhicules. Certains équipements sont délicats à utiliser, d’autres peuvent rendre les trajets plus confortables :


Le GPS : il calcule votre itinéraire en fonction de critères choisis (le plus court, le plus rapide, etc.), puis vous indique, avec instructions vocales, la direction à prendre au fur et à mesure du trajet. Attention : il faut toujours programmer son GPS à l’arrêt, le mettre en mode vocal pour éviter de le regarder en permanence et ne jamais oublier que la signalisation routière prime sur les indications de l’appareil.


L’aide au stationnement : certains véhicules équipés de capteurs extérieurs peuvent effectuer quasi-automatiquement un créneau pour se garer. D’autres véhicules sont plus simplement équipés de capteurs ou de caméras permettant de faciliter les manœuvres du conducteur.


La détection des obstacles : que ce soit devant le véhicule ou sur les côtés, des capteurs détectent la présence d’un obstacle et vous en alertent. En cas de collision imminente contre un obstacle (véhicules, piétons), certains véhicules activent automatiquement un freinage d’urgence, ce qui permet d’éviter l’accident ou de réduire la violence du choc.
Les précautions à prendre