Ouvrir la porte du réfrigérateur d’une personne âgée fragile pour vérifier s’il n’est pas vide, vérifier son poids régulièrement... La vigilance est de mise pour prévenir ou stopper la dénutrition des personnes âgées fragiles vivant à domicile. De 4 à 10 % des personnes âgées de plus de 70 ans qui vivent toujours chez elles et 20 à 40 % des personnes hospitalisées souffrent de dénutrition.

Comme le rappelle le Collectif de lutte contre la dénutrition qui a lancé, le 26 novembre, une grande campagne de prévention nationale : « la faim tue, l’absence de faim aussi ». La dénutrition est une maladie invisible qui touche près de 2 millions de personnes en France. Et contrairement aux idées reçues, elle ne concerne pas uniquement les personnes en précarité sociale.
Par ailleurs, même si l’appétit peut diminuer avec l’avancée en âge, les besoins nutritionnels des sujets âgés ne diffèrent pas de ceux de la population adulte. Raison de plus pour être attentif aux variations de poids, à la nutrition des plus âgés.

Les intervenants à domicile sont une aide précieuse pour lutter contre ce fléau silencieux en assurant la préparation et l’aide aux repas des personnes âgées en perte d’autonomie et des seniors isolés. Les professionnels de l’aide à domicile sont également des « sentinelles » pour alerter les professionnels de santé (médecin, infirmier libéral, kinésithérapeute...) et les proches aidants d’une perte d’appétit et de poids chez la personne âgée accompagnée.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

22 novembre 2018
Bons gestes

Hygiène des mains, le geste "anti-virus"

Hygiène des mains, le geste "anti-virus"

Le lavage des mains est l'une des mesures les plus efficaces pour limiter les risques de transmission des virus de l'hiver. Un réflexe indispensable à adopter par ceux qui s'occupent de personnes âgées fragiles.

 

Se laver les mains est la meilleure façon de prévenir la propagation des infections. Il est donc recommandé de se laver régulièrement les mains au cours de la journée pour éviter de transmettre virus et bactéries, en particulier en période d'épidémie, mais aussi pour éviter d'être infecté à son tour.

 

En effet, les mains sont le premier vecteur de contamination (3/4 des infections se transmettent par les mains). Ainsi, 8 maladies sur 10 pourraient être évitées avec une bonne hygiène des mains. Ce geste simple - et essentiel - permet donc de réduire la propagation d'infections courantes comme les rhumes, la grippe, les affections respiratoires ou les gastro-entérites d'origine virale. Comme le rappelle l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) il est important de se laver les mains plusieurs fois par jour pour réduire le risque de transmission des virus de l'hiver, notamment en cas de présence de personnes âgées.

On peut facilement disséminer certains « germes » (un terme générique pour désigner les microbes tels que les virus et les bactéries) en touchant une autre personne. On peut aussi entrer en contact avec des germes si on touche des objets ou des surfaces contaminées avant de se toucher le visage (bouche, yeux et nez).

 

Comment se laver les mains et les sécher ?

 

Pour un résultat efficace, l'INPES recommande un lavage des mains à l'eau et au savon (de préférence liquide) pendant une durée de 30 secondes, en frottant rigoureusement entre les doigts et sous les ongles, pour bien éliminer tous les germes. Evitez de se sécher les mains avec une serviette sale ou humide. Préférez une serviette propre ou un papier à usage unique.

 

Un lavage des mains efficace compte 7 étapes :

- Paume contre paume
- Paume contre dos de la main
- Doigts entrelacés
- Paume contre doigts
- Pouces
- Ongles
- Poignets

Puis un rincage à l'eau d'une durée de 10 secondes.

 

Quand se laver les mains ?

 

Les mains doivent être lavées au minimum
· Avant chaque repas
· Avant de préparer de la nourriture
· Après s'être mouché
· Après avoir toussé/éternué en tenant les mains contre la bouche
· Après être passé aux toilettes

· Après avoir fait un trajet dans les transports en commun

· Après avoir fait des courses dans une grande surface

Les aidants professionnels ou familiaux intervenants auprès de la personne âgée doivent également penser à se laver les mains :

· Avant de mettre des gants et après les avoir retirés
· Avant de donner un médicament, un repas
· Après tout geste septique (linge souillé, bassin, manipulation de déchets,...)

 

Les solutions hydro-alcooliques

 

L'usage des solutions hydro-alcooliques,est efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais ne l'est pas contre tous les germes.

Elles doivent rester une solution de secours en cas d'impossibilité de se laver les mains à l'eau et au savon.

Elles sont à utiliser sur des mains visiblement non souillées car elles désinfectent mais n'enlèvent pas les saletés sur les mains.

La solution hydro-alcoolique n'est efficace que bien utilisée: sur des mains sèches, prendre une noisette de produit dans le creux de la main, puis frictionner durant 30 secondes. Tout doit être frotté: le dessus des mains, les paumes, entre les doigts, les ongles, les poignets, et ce jusqu'à ce que le produit ait complètement séché.

Attention, en raison de la présence d'alcool, une utilisation abusive de ce type de produit dessèche fortement les mains, et peut créer à terme des dermatites.