Ouvrir la porte du réfrigérateur d’une personne âgée fragile pour vérifier s’il n’est pas vide, vérifier son poids régulièrement... La vigilance est de mise pour prévenir ou stopper la dénutrition des personnes âgées fragiles vivant à domicile. De 4 à 10 % des personnes âgées de plus de 70 ans qui vivent toujours chez elles et 20 à 40 % des personnes hospitalisées souffrent de dénutrition.

Comme le rappelle le Collectif de lutte contre la dénutrition qui a lancé, le 26 novembre, une grande campagne de prévention nationale : « la faim tue, l’absence de faim aussi ». La dénutrition est une maladie invisible qui touche près de 2 millions de personnes en France. Et contrairement aux idées reçues, elle ne concerne pas uniquement les personnes en précarité sociale.
Par ailleurs, même si l’appétit peut diminuer avec l’avancée en âge, les besoins nutritionnels des sujets âgés ne diffèrent pas de ceux de la population adulte. Raison de plus pour être attentif aux variations de poids, à la nutrition des plus âgés.

Les intervenants à domicile sont une aide précieuse pour lutter contre ce fléau silencieux en assurant la préparation et l’aide aux repas des personnes âgées en perte d’autonomie et des seniors isolés. Les professionnels de l’aide à domicile sont également des « sentinelles » pour alerter les professionnels de santé (médecin, infirmier libéral, kinésithérapeute...) et les proches aidants d’une perte d’appétit et de poids chez la personne âgée accompagnée.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

19 octobre 2015
Prise en charge

France Alzheimer : un guide en ligne pour les aidants

France Alzheimer : un guide en ligne pour les aidants

Animations en 3D, vidéos, quizz, fiches pratiques : l’association France Alzheimer met à la disposition des aidants familiaux un guide d’accompagnement en ligne.

 

Mieux connaître et mieux comprendre la maladie d’Alzheimer pour mieux accompagner un proche malade. C’est une étape indispensable pour tout aidant familial.

 

L’association France Alzheimer propose un guide d’accompagnement en ligne, composé de 3 modules « Connaître la maladie », « Comprendre les symptômes », « Accompagner au quotidien » : guide.francealzheimer.org

 

« Ce guide, qui ne supplante en aucun cas la formation en présentiel est destiné à un public d’aidants familiaux qui ne sont pas accompagnés par une association départementale et à tout aidant ayant suivi une formation, afin de transmettre aux autres membres de la famille des connaissances essentielles », précise l’association.

 

Cet outil permet aux aidants :

- d’obtenir un premier niveau d’information sur les spécificités de la maladie, de se représenter, grâce aux vidéos en 3D, les atteintes cérébrales et la nature des lésions neuronales.

- de découvrir les bonnes pratiques d’accompagnement à travers des témoignages d’aidants et de professionnels
-  de mieux comprendre la maladie grâce à des quizz de compréhension et des fiches de connaissance.
-  d’anticiper les difficultés qui vont se poser pour la personne malade à son domicile en allant explorer les pièces de la maison en 3D.

 

Il permet également d’échanger aux aidants de partager des bonnes pratiques et astuces à travers un espace d’échanges.

 

L’inscription est totalement gratuite. Deux parcours sont proposés en fonction des besoins de l’aidant :
-    soit un parcours classique à travers les trois modules
-    soit un parcours personnalisé construit sur la base des mots-clés définis par l’aidant.