Selon l’association France Alzheimer, lorsque l’on additionne les malades et leurs « aidants », 3 millions de personnes sont concernées par l’Alzheimer. Et ce fléau devrait gagner encore du terrain.
En 2020, la France devrait compter 1,3 million de personnes souffrant de cette maladie neurodégénérative.
En clair, 1 Français de plus de 65 ans sur 4 sera concerné. Aujourd’hui, près des deux tiers des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer vivent à domicile. Et ce soutien à domicile ne pourrait se faire sans l’intervention de professionnels de l’aide à domicile et l’investissement des aidants familiaux.
Une implication et un accompagnement qui se font sur la durée puisque le maintien à domicile des malades d’Alzheimer est de presque 7 ans en moyenne avant l’institutionnalisation.

Vivre au mieux avec la maladie …
Sécurisation de l’environnement, adaptation du logement, information et formation sur la pathologie… pour les aidants professionnels et familiaux, le maintien à domicile des malades demande une forte mobilisation et un investissement humain important. La recherche scientifique avance à grands pas dans la compréhension des mécanismes qui provoquent ces lésions du cerveau mais pour l’heure il n’existe aucun traitement de la maladie d'Alzheimer.

…vivre au mieux pour éviter la maladie.
Selon plusieurs études, l’apparition des symptômes de la maladie d’Alzheimer pourrait être retardée dans 30% des cas grâce à une prévention de certains facteurs de risques : la sédentarité, le manque d’activité intellectuelle, les mauvaises habitudes alimentaires, le manque de sommeil ou encore, de faibles interactions sociales. La maladie d’Alzheimer n’est pas une fatalité. 

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile. Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

20 juin 2017
Prévention

Gare à la déshydratation des personnes âgées !

Gare à la déshydratation des personnes âgées !

S’il faut se méfier toute l’année des risques de déshydratation chez la personne âgée, les périodes de fortes chaleurs demandent plus d'attention.

Avec le vieillissement, le corps se déshydrate naturellement. Il ne contient plus que 50 à 55% de son poids en eau. Par ailleurs, les personnes âgées sont plus lentes à ressentir la soif et elles peuvent ainsi ne pas reconnaître qu'elles deviennent déshydratées.

La déshydratation des personnes âgées, dépendantes ou en bonne santé, est un véritable risque et pas seulement durant les périodes de grosse chaleur.


Il est nécessaire de sensibiliser la personne âgée sur la nécessité de boire de l’eau même si elle n’a pas soif. La sensation de soif se manifeste lorsque les cellules de l’organisme sont déjà déshydratées.

Si la personne âgée présente des problèmes de mobilité, pensez à répartir des petites bouteilles d’eau facilement accessibles dans plusieurs pièces du domicile.
 
Les personnes âgées sujettes à des tremblements éprouvent de grosses difficultés à porter un verre ou une bouteille d’eau à la bouche. Une paille courbe ou un verre avec un bec verseur facilite grandement la prise de boisson.

Certaines personnes âgées sont réticentes à boire car elles subissent des pertes urinaires la nuit. Dans ce cas là, il est préférable de répartir la prise de 7 à 8 verres d’eau quotidiens entre la matinée et le milieu d'après-midi.
 
Pour les personnes âgées qui présentent des risques de « fausse route », il est recommandé d’avoir recours aux eaux gélifiées, disponibles en pharmacie.

 

Différences sources d’hydratation

 

Pour assurer une hydratation régulière, il est préférable de boire souvent au cours de la journée, de petites gorgées. Un grand choix de boissons doit être proposé aux personnes âgées pour les inciter à boire. 

-    De l’eau du robinet, de source, minérale plate ou gazeuse, aromatisée, 
-    Des jus de fruits,
-    Du café, du thé chaud ou glacé, des tisanes,
-    Du bouillon de légumes (chaud ou froid), des soupes de légumes froides, des jus de légumes,
-    Des laitages (yaourt, fromage blanc...),
-   Des fruits (les tomates, les pêches, ananas, fraises, pastèques, papayes, poires et oranges sont parmi les fruits qui contiennent le plus d'eau). Jouez sur les couleurs, les textures pour susciter l’envie de la personne âgée. Il est possible d’agrémenter les fruits de plusieurs manières : salade de fruits, compote, smoothie, milk shake, sorbet…

 

En cas de fortes chaleurs, pensez à humidifier éventuellement la bouche de la personne âgée avec un brumisateur d’eau thermale.