Ouvrir la porte du réfrigérateur d’une personne âgée fragile pour vérifier s’il n’est pas vide, vérifier son poids régulièrement... La vigilance est de mise pour prévenir ou stopper la dénutrition des personnes âgées fragiles vivant à domicile. De 4 à 10 % des personnes âgées de plus de 70 ans qui vivent toujours chez elles et 20 à 40 % des personnes hospitalisées souffrent de dénutrition.

Comme le rappelle le Collectif de lutte contre la dénutrition qui a lancé, le 26 novembre, une grande campagne de prévention nationale : « la faim tue, l’absence de faim aussi ». La dénutrition est une maladie invisible qui touche près de 2 millions de personnes en France. Et contrairement aux idées reçues, elle ne concerne pas uniquement les personnes en précarité sociale.
Par ailleurs, même si l’appétit peut diminuer avec l’avancée en âge, les besoins nutritionnels des sujets âgés ne diffèrent pas de ceux de la population adulte. Raison de plus pour être attentif aux variations de poids, à la nutrition des plus âgés.

Les intervenants à domicile sont une aide précieuse pour lutter contre ce fléau silencieux en assurant la préparation et l’aide aux repas des personnes âgées en perte d’autonomie et des seniors isolés. Les professionnels de l’aide à domicile sont également des « sentinelles » pour alerter les professionnels de santé (médecin, infirmier libéral, kinésithérapeute...) et les proches aidants d’une perte d’appétit et de poids chez la personne âgée accompagnée.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

03 décembre 2015
Prévention

Médicaments : des outils pour mieux suivre son traitement

Médicaments : des outils pour mieux suivre son traitement

25 % des accidents liés aux médicaments concernent les plus de 65 ans. Le laboratoire Teva lance « Espace Observance » un site qui délivre conseils, tests et outils pour optimiser son suivi médical et s’approprier au mieux son traitement.


Selon l’étude IPOP (Investigation des Prescriptions délivrées en Officine sur les personnes âgées) en cours, 41% des patients disent avoir déjà oublié de prendre leur médicament au bon moment. Et vous, êtes-vous observant ? Un patient observant prend 80% de son traitement sur 12 mois. Le suivi au quotidien d’une prescription – composée de 4 à 5 médicaments par jour pour les personnes entre 75 et 84 ans – implique une bonne organisation et une compréhension du traitement. Pour ce faire,  le laboratoire Teva a mis en ligne le site « Espace Observance », qui met à disposition des patients des outils pratiques « clé en main » et des conseils utiles afin de mieux comprendre, suivre et vivre avec ses traitements et limiter les effets nocifs d’un défaut d’observance.

« Espace Observance » www.teva-observance.fr délivre conseils, tests et outils pour optimiser son suivi médical et s’approprier au mieux son traitement.

 

Ce site est organisé selon 3 grands axes  : préparer son rendez-vous santé, s’organiser à la maison, s’informer sur l’observance
Parmi les outils proposés au patient par le site :


·    Le mémo santé pour préparer sa visite chez son médecin et son pharmacien : quelles sont mes interrogations, les questions que je dois poser ? Quels documents dois-je apporter ? etc. ;


·    Le « Rappel de rendez-vous » afin d’éviter d’oublier ses rendez-vous médicaux. Pratique lorsque l’on sait que certaines consultations spécialisées se planifient des mois à l’avance. Le principe est simple : il suffit à l’utilisateur d’inscrire la date de son rendez-vous ainsi que son créneau horaire puis d’indiquer son adresse mail. La veille de la consultation, celui-ci recevra un mail lui rappelant son rendez-vous ;


·    Le classeur santé pour bien ranger chez soi ses documents santé et être sûr de ne pas les égarer ;


·    Les 10 règles d’or pour bien prendre son traitement ;


·    Des tests d’évaluation et des conseils personnalisés, etc