Accompagner un proche en perte d’autonomie (handicapé ou dépendant) peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Trouble du sommeil, fatigue, anxiété, douleurs articulaires, troubles musculo-squelettiques… la santé des aidants est mise à mal.  Sans oublier qu’un aidant sur deux déclare souffrir de stress et de surmenage. Plus inquiétant encore : un tiers des proches aidants meurent avant leur proche malade.

Dans ce contexte, la santé sera la thématique de la prochaine édition de la Journée nationale des aidants, le 6 octobre. La place des 11 millions d’aidants - dont 5 millions auprès d’une personne âgée dépendante - fera partie des thèmes de la grande concertation nationale sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes qui débute en octobre.  Par ailleurs, la ministre des Solidarités et de la Santé a inscrit dans sa feuille de route « Grand âge et autonomie », présentée en mai dernier, un plan national pour les aidants.

Avec le vieillissement de la population, l’explosion des maladies chroniques, le développement de la prise en charge en ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile, le rôle des proches aidants sera de plus en plus important. D’où l’urgence de prendre en compte leur rôle, leur épuisement, leur droit au répit.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

04 octobre 2016
Prévention

Bien vieillir avec des dents saines

Bien vieillir avec des dents saines

Le vieillissement s’accompagne de risques bucco-dentaires qui doivent être connus afin d’être évités. Conseils de l’Union nationale de santé bucco-dentaire (UFSB) pour bien vieillir avec des dents saines.

 

 Eviter les caries

 

Il existe un risque de carie dû à la sélection alimentaire, car les récepteurs du goût des personnes âgées sont moins efficaces ce qui accentue
- la tendance à sucrer beaucoup plus les aliments
- à avoir envie de gâteaux
- à préférer les aliments faciles à mâcher mais qui sont collants

 

Garder une alimentation saine


Avec l’avancée en âge, la gencive se rétracte, ce qui fragilise la base des dents. Il faut donc continuer à se brosser les dents matin et soir.
“Pour plus d’agilité, les personnes âgées peuvent utiliser une brosse à dents avec un manche plus épais en mousse ou une brosse à dents électrique et doivent penser à brosser leur prothèse amovible au-dessus d’un lavabo rempli d’eau pour éviter qu’elle se casse en cas de chute; Si la prothèse blesse la bouche, une consultation chez le dentiste s’impose.”

 

Entretenir une bonne salivation

 

La prise de certains médicaments peut entraîner la diminution de la quantité et de la qualité de la salive, il faut donc :
- boire fréquemment de l’eau
- utiliser des substituts salivaires vendus en pharmacie si nécessaires
- faire des bains de bouche fluorés réguliers
- avoir toujours sur soi, des bonbons sans sucres pour réactiver sa salivation.

 

Renforcer les os

 

Pour renforcer les os, le médecin peut prescrire des médicaments tels que les biphosphonatesqui auront un impact sur la cavité buccale des person nes âgées enfin avant certaines interventions chirurgicales, l’anesthésiste demandera un bilan bucco-dentaire pour éviter toutes complications en cas d’infection ou de dents mobiles !

 

Dans tous les cas, la recommandation de l’UFSBD est de consulter son dentiste tous les 6 mois afin qu’il détecte d’éventuelles complications et adapter ses soins.

 

L’UFSB diffuse sur YouTube des vidéos pédagogiques pour mieux vous informer sur les bons gestes pour votre santé  de vos dents. Retrouvez la vidéo de Jeanne, grand-mère dynamique, 70 ans qui explique aux seniors comment déjouer les risques bucco-dentaires.

Sur YouTube www.youtube.com/watch?v=Bgk1sDFaxIM