Pour les personnes âgées comme pour leurs proches aidants, la saison estivale est bien souvent une période qui appelle à de nombreuses vigilances. C’est tout particulièrement vrai quand la France est touchée par un épisode caniculaire comme c’est le cas depuis le 24 juin. Les températures devraient osciller sur la plupart des régions entre 35 °C à 39 °C pendant toute la semaine.
Avec le réchauffement climatique, ces épisodes caniculaires seront de plus en plus nombreux et de plus en plus intenses. Depuis la canicule de 2003 et ses 15.000 décès entre le 1er et 20 août, majoritairement chez les personnes âgées, la France a adopté le Plan national canicule, un dispositif de prévention efficace. Mais il n’est pas superflu de rappeler, comme le fait Domimag, les mesures de précaution à prendre pour protéger les personnes âgées lors des fortes chaleurs.
Redoublons de vigilance surtout avec les personnes âgées isolées ! Celles qui le sont tout au long de l’année tout comme celles qui le seront durant les mois de juillet et d’août, avec le départ en vacances de leurs proches. Repérer, prévenir, conseiller, sensibiliser : quand les températures grimpent, les professionnels de l’aide à domicile jouent alors un rôle clé auprès des seniors les plus fragiles.
Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

20 septembre 2016
Alzheimer

Alzheimer : la maladie inquiète 1 senior sur 2

Alzheimer : la maladie inquiète 1 senior sur 2

Une personne âgée sur six risque d’être confrontée à la maladie d’Alzheimer dans les 25 prochaines années.

A l’occasion de la 23ème Journée Mondiale Alzheimer, le 21 septembre, Cap Retraite, s’est adressé aux seniors afin de faire le point sur leur perception de la maladie, son anticipation et sa prise en charge.

 

En 2016, la maladie d’Alzheimer fait toujours peur. D’après les chercheurs de l’INSERM 2 156 000 personnes seront touchées par cette pathologie à l’horizon 2040.

De quoi inquiéter les seniors.  Cette maladie est redoutée par les personnes âgées dans leur grande majorité, plus d’1 sur 2 éprouve une forte appréhension face à cette pathologie pour laquelle aucun traitement curatif n’est encore disponible. Ainsi, 8 ans après la mise en place du Plan Alzheimer, l’ensemble des seniors estime que les moyens alloués à la recherche médicale devraient être réévalués. Cette appréhension révèle aussi un net manque d’information auprès de ce public (76%), favorisant les inquiétudes et les idées préconçues.

 

Anticiper les risques : une difficulté pour 2 seniors sur 3

 

Si l’âge et la génétique sont des facteurs de risques non modifiables de la maladie, près de la moitié des cas d’Alzheimer serait due à des facteurs sur lesquels il est possible d’agir. Une meilleure hygiène de vie, limitant les troubles vasculaires, le cholestérol, le diabète, ou encore la dépression, permettrait de réduire considérablement les risques d’apparition de la maladie. Une réalité, qui reste pourtant méconnue par 66% des seniors.


Même constat en terme d’identification de la maladie. A l’exception des troubles de la mémoire, 45% des sondés déclarent ignorer les autres symptômes liés à cette maladie neurodégénérative. Une méconnaissance qui retardera l’aide apportée au malade.

 

61% des seniors plébiscitent le maintien à domicile : oui mais avec du soutien !


Comme 620 000 personnes souffrant d’Alzheimer aujourd’hui en France, 61% des sondés plébiscitent le maintien à domicile pour eux-même ou leur proche, en cas de maladie. Ils demandent cependant à être secondés, équipés et formés pour faire face. Afin de faciliter ce maintien, plus d’1 senior sur 5 imagine recourir à l’accueil de jour en maison de retraite. Enfin, la vie en maison de retraite, favorisant la prise en charge de la maladie et la sécurité, est envisagée par 39% des plus de 60 ans.


23 eme Journée Mondiale Alzheimer le 21 septembre : évènements sportifs, culturels, festifs, stands d'animations, conférences-débats… France Alzheimer et maladies apparentées propose, plus de 300 actions événementielles en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer. Pour vous informer sur les événements organisés près de chez vous : www.francealzheimer.org/journee-mondiale