175 propositions pour réformer la politique du grand âge et l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie à domicile comme en établissement. Dominique Libault, président du Haut Conseil du financement de la protection sociale et pilote de la concertation « Grand âge et autonomie », a remis son rapport, le 28 mars, à la ministre des Solidarités et de la Santé.
Quatre ans après la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV), ce rapport devrait servir de base à l’élaboration de la future loi « Grand âge et autonomie ». Un projet de loi attendu pour l’automne.
« Nous finaliserons pour cet automne une stratégie », a affirmé, lors d’une conférence de presse le 25 avril, le président de la République. Emmanuel Macron a par ailleurs affiché sa volonté d'une meilleure reconnaissance des aidants familiaux, pour les « millions de citoyens qui sont là comme oubliés, ce sont celles et ceux qui ont mis entre parenthèses ou sacrifié leur vie professionnelle pour s'occuper d'un enfant en situation de handicap, d'un proche, d'une personne de la famille devenue dépendante ».
Comment améliorer la prise en charge de nos aînés ? Comment résoudre la problématique du financement de la dépendance ? Comment répondre à la volonté de 85% de Français de vieillir à domicile ? Il va falloir désormais construire une loi à la hauteur de ces défis.
Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Les personnes âgées sont nombreuses à conduire et à vouloir garder aussi longtemps que possible ainsi une certaine forme d'indépendance dans leurs mouvements. Certains équipements permettent de compenser la perte d'autonomie des conducteurs âgés.
Le couchage est essentiel pour le confort de la personne âgée dépendante. Deux choix sont possibles : aménager le lit traditionnel ou passer au lit médicalisé.
La facture pour effectuer des travaux afin d'adapter son logement à son handicap ou à l'avancée en âge peut vite grimper. Et si vous demandiez un coup de pouce financier à l'Agence nationale d'amélioration de l'habitat ?
Ni trop lourds, ni trop légers, les verres, assiettes et autres couverts doivent être adaptés à l’état physique de chaque personne âgée pour l’aider à s’alimenter seule et ainsi contribuer à maintenir son autonomie.
Monter et descendre l’escalier intérieur de son domicile : un geste quotidien à risque pour les personnes âgées en perte d’autonomie. Certaines précautions sont à prendre pour éviter tout risque de chutes.
Bien vieillir chez soi, c’est aussi respirer au quotidien un air de qualité. Trop souvent oublié, la qualité de l’air intérieur est essentielle pour éviter les problèmes de santé.
En France 1 personne âgée sur 4 est seule et désorientée. A Noël, et durant la période des fêtes de fin d’année, cet isolement relationnel se fait davantage ressentir.
Chaque hiver, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone augmentent. Pour protéger les personnes âgées vivant à domicile, des gestes simples contribuent à réduire les accidents.
Adaptation du logement

Adapter les toilettes

Espace exigu et restreint, les toilettes nécessitent des aménagements quand la perte de mobilité arrive. Des aménagements qui évitent tout risque de chutes.
Communiquer avec ses proches, s'informer ou se divertir, la tablette tactile est une alternative à l'achat d'un ordinateur pour accéder à Internet, notamment pour les personnes âgées qui sont de plus en plus connectées. Quels sont les critères à prendre en compte pour faire le bon choix ?
L'exclusion numérique touche plus du quart des personnes de 60 ans et plus, surtout les plus précaires  Un pourcentage qui s’accroît avec l’âge. « L’exclusion numérique met un nombre important de nos aînés encore plus à la marge de la société et les isole davantage dans notre monde hyper-connecté », alerte l’association Les…
L' Agence nationale d'amélioration de l'habitat (ANAH) propose un nouveau service en ligne monprojet.anah.gouv.fr qui vous permet de faire vous-même la demande d'aide qui correspond à votre projet de travaux d'adaptation de votre logement. Présentation.