175 propositions pour réformer la politique du grand âge et l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie à domicile comme en établissement. Dominique Libault, président du Haut Conseil du financement de la protection sociale et pilote de la concertation « Grand âge et autonomie », a remis son rapport, le 28 mars, à la ministre des Solidarités et de la Santé.
Quatre ans après la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV), ce rapport devrait servir de base à l’élaboration de la future loi « Grand âge et autonomie ». Un projet de loi attendu pour l’automne.
« Nous finaliserons pour cet automne une stratégie », a affirmé, lors d’une conférence de presse le 25 avril, le président de la République. Emmanuel Macron a par ailleurs affiché sa volonté d'une meilleure reconnaissance des aidants familiaux, pour les « millions de citoyens qui sont là comme oubliés, ce sont celles et ceux qui ont mis entre parenthèses ou sacrifié leur vie professionnelle pour s'occuper d'un enfant en situation de handicap, d'un proche, d'une personne de la famille devenue dépendante ».
Comment améliorer la prise en charge de nos aînés ? Comment résoudre la problématique du financement de la dépendance ? Comment répondre à la volonté de 85% de Français de vieillir à domicile ? Il va falloir désormais construire une loi à la hauteur de ces défis.
Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

L'Assemblée nationale a adopté, le 9 mai, en deuxième lecture, une proposition de loi visant à favoriser la reconnaissance des proches aidants.
Le site Aidant & Eve informe les proches aidants de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer grâce à un jeu sérieux (serious game), des fiches-conseils thématiques et un forum de discussion.
Venu du Canada, le baluchonnage, rebaptisé relayage en France, est un service de remplacement temporaire de la personne aidante à son domicile auprès de la personne aidée, de jour comme de nuit, y compris les jours fériés. Cette solution devrait être expérimentée en 2019. Explications. 
L’aide à la toilette d’une personne âgée dépendante n’est pas un simple acte d’hygiène. C’est un acte qui fait entrer la relation aidant-aidé dans la sphère de l’intime. Une attitude et des gestes respectant la pudeur de votre proche sont indispensables.
Le site sos-repit.fr permet aux aidants de personnes en situation de handicap, de perte d'autonomie ou atteintes de maladies chroniques invalidantes de chercher des places d'accueil temporaire, d'en consulter les disponibilités, et d'exprimer des demandes de réservation directement auprès des structures qui les gèrent.
Le lavage des mains est l'une des mesures les plus efficaces pour limiter les risques de transmission des virus de l'hiver. Un réflexe indispensable à adopter par ceux qui s'occupent de personnes âgées fragiles.
La maladie d'Alzheimer engendre des besoins nutritionnels spécifiques. Conçu par des diététiciennes de terrain, l'ouvrage « Alimentation et Alzheimer : s'adapter au quotidien, guide pratique à l'usage des aidants » fournit aux professionnels et aux familles « les clés d'une alimentation adaptée au quotidien ».
Une seconde campagne nationale sur la fin de vie a été lancée le 15 octobre par le Centre national sur la fin de vie et les soins palliatifs. Elle vise essentiellement les 50-70 ans, plus concernés « pour eux-mêmes ou pour leurs parents ».
La Fédération des Aveugles de France lance un site d'informations et de conseils en ligne pour les proches aidants de personnes âgées malvoyantes : savoiraider.org.
Les salariés et les fonctionnaires ont la possibilité de faire don de tout ou partie de leurs jours de repos non pris. Ce don bénéficie aux collègues qui sont des proches aidants de personnes en perte d’autonomie ou présentant un handicap. Explications.
Epuisement physique, stress, dépression, dénutrition, problème de sommeil... Environ 48% des aidants déclarent avoir des problèmes de santé qu’ils n’avaient pas avant d’être aidant.
Depuis un an, l'Association française des aidants propose une formation en ligne adaptée à tous les aidants, quels que soient la pathologie ou l'âge de leur proche. Six modules d'environ 30 minutes chacun, gratuits et ouverts à tous sur simple inscription.