Pour les personnes âgées comme pour leurs proches aidants, la saison estivale est bien souvent une période qui appelle à de nombreuses vigilances. C’est tout particulièrement vrai quand la France est touchée par un épisode caniculaire comme c’est le cas depuis le 24 juin. Les températures devraient osciller sur la plupart des régions entre 35 °C à 39 °C pendant toute la semaine.
Avec le réchauffement climatique, ces épisodes caniculaires seront de plus en plus nombreux et de plus en plus intenses. Depuis la canicule de 2003 et ses 15.000 décès entre le 1er et 20 août, majoritairement chez les personnes âgées, la France a adopté le Plan national canicule, un dispositif de prévention efficace. Mais il n’est pas superflu de rappeler, comme le fait Domimag, les mesures de précaution à prendre pour protéger les personnes âgées lors des fortes chaleurs.
Redoublons de vigilance surtout avec les personnes âgées isolées ! Celles qui le sont tout au long de l’année tout comme celles qui le seront durant les mois de juillet et d’août, avec le départ en vacances de leurs proches. Repérer, prévenir, conseiller, sensibiliser : quand les températures grimpent, les professionnels de l’aide à domicile jouent alors un rôle clé auprès des seniors les plus fragiles.
Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

S'il faut se méfier toute l'année des risques de déshydratation chez la personne âgée, les périodes de fortes chaleurs demandent encore plus d'attention.
La France connaît cette semaine, une vague de chaleur qui touchera la majeure partie du territoire. La Direction générale de la santé a décidé d’activer la plateforme téléphonique d’information « Canicule ». 
Après 75 ans, peu de femmes de femmes se soumettent au dépistage du cancer du sein. Pourtant, cette tranche d'âge reste très à risque.
À l'occasion des Portes Ouvertes de la SPA, la Fédération Française de Cardiologie lance une campagne #OhMyDog pour aider les séniors à prendre soin de leur cœur. Et pour ce faire, quoi de mieux que d'adopter un chien !
2 millions de personnes, âgées de 65 ans et plus, chutent chaque année en France. Pour réduire ce risque, on peut veiller à renforcer l'équilibre des seniors à l'aide d'exercices physiques spécifiques.
Santé Publique France a présenté ses nouvelles recommandations simples, pratiques et accessibles pour faire les meilleurs choix alimentaires et adopter un mode de vie plus actif. Alimentation, activité physique et sédentarité pour les adultes : le point sur les bonnes habitudes à adopter en 2019.
La Semaine mondiale du glaucome se tient du 10 au 16 mars 2019. A cette occasion, l'Union nationale des aveugles et déficients visuels lance sa campagne “Ne laissez pas le glaucome vous voler la vue”. Le glaucome est la deuxième cause de cécité après la dégénérescence maculaire liée à l'âge…
Une étude menée par le Gérontopôle du CHU de Toulouse confirme les bienfaits de l'exercice physique chez les personnes âgées pour limiter les risques de chute et notamment les chutes sévères.
Les régimes de retraite, en partenariat avec Santé publique France, lancent le site « pourbienvieillir.fr », à destination des personnes de 55 ans et plus. Informations, conseils, astuces pour une « avancée en âge » réussie.
En complément de la vaccination, quelques gestes simples permettent de limiter au quotidien la transmission du virus. Ces gestes d’hygiène contre la grippe et les virus de l’hiver, sont essentiels à adopter notamment par l'entourage familial et professionnel qui entourent des personnes âgées fragiles.
Consommer entre 25 à 29 grammes de fibres alimentaires par jour permettrait de réduire l'apparition de certaines pathologies comme le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires, le cancer colorectal.
Le sel est nécessaire au fonctionnement de l'organisme. Cependant, en consommer en excès peut favoriser le développement de certaines maladies : l'hypertension, les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose, le cancer gastrique ou encore l'insuffisance rénale. En France, 35 000 décès sont imputables au sel.