Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions, nouvelles priorités. Pour la stratégie nationale de santé 2018-2022, la prévention et la promotion de la santé seront deux axes centraux. En somme, mieux vaut prévenir que guérir !
Les personnes âgées comptent parmi les publics prioritaires avec la prévention de la perte d’autonomie.

En ligne de mire ? La prévention de la dénutrition qui passe par une alimentation adéquate et une activité physique régulière et adaptée. La prévention de la dépression des seniors notamment grâce à la lutte contre le risque d’isolement social. Haro également sur la iatrogénie médicamenteuse et les chutes, principaux facteurs d’hospitalisation évitable des personnes âgées et qui accentuent la dégradation de l’état de santé et l’entrée en dépendance.
 
Après la loi d’adaptation de la société au vieillissement, la stratégie nationale de santé 2018-2022 entend renforcer, à son tour, le repérage et la reconnaissance du rôle des aidants des personnes âgées, handicapées, ou atteintes de maladies chroniques.

Un soutien indispensable pour ces 11 millions de personnes dont l'engagement auprès de leurs proches a souvent des effets négatifs sur leurs revenus, leur vie professionnelle et sociale, leur état de santé et leur bien-être. Un soutien qui reposera également sur le développement des dispositifs de répit.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

En France 1 personne âgée sur 4 est seule et désorientée. A Noël, et durant la période des fêtes de fin d’année, cet isolement relationnel se fait davantage ressentir.

1,5 million de personnes âgées souffrent d'isolement social. Certains services téléphoniques leur apportent une écoute, un lien vers l’extérieur.

Chaque individu dispose d'une « réserve de mémoire », capable de ralentir le processus de dégénérescence lié au vieillissement. L'hygiène de vie, le niveau intellectuel, la pratique d'une activité physique et la vie sociale ont une influence considérable pour prévenir les troubles de la mémoire. Explications de l’Observatoire B2V des mémoires.

Le maintien de liens sociaux joue un rôle majeur dans le bien-vieillir et dans l'éloignement de la perte d'autonomie. Un rôle que remplissent les auxiliaires de vie sociale auprès des personnes âgées isolées.

L'apparition de l'incontinence urinaire chez une personne âgée est souvent vécue douloureusement. Conseils pour accompagner votre proche face à cette situation.

La période hivernale est à risques pour les personnes âgées dépendantes. Quelques précautions sont à prendre pour protéger les plus fragiles.

Lotos, concours de belotes, de tarots ou de bridge, repas, conférences, ateliers, voyages et autres excursions sont autant d’occasions que les clubs des Aînés proposent aux seniors pour ne pas rester isolés.

Simple coup de blues hibernal ou dépression saisonnière ? En hiver, avec la baisse de lumière, le moral de certaines personnes âgées peut être en berne. Ce phénomène est de courte durée et n’est pas inquiétant.

Dépister la perte d’audition chez les seniors contribue au bien-vieillir.  Trop peu diagnostiquée, la déficience auditive a d'importantes répercussions sur la vie quotidienne de la personne âgée.

Pour conserver un bon équilibre et éviter le risque de chute, veillez à la bonne hygiène et aux soins des pieds de la personne âgée.

Page 1 sur 2