Pour les personnes âgées comme pour leurs proches aidants, la saison estivale est bien souvent une période qui appelle à de nombreuses vigilances. C’est tout particulièrement vrai quand la France est touchée par un épisode caniculaire comme c’est le cas depuis le 24 juin. Les températures devraient osciller sur la plupart des régions entre 35 °C à 39 °C pendant toute la semaine.
Avec le réchauffement climatique, ces épisodes caniculaires seront de plus en plus nombreux et de plus en plus intenses. Depuis la canicule de 2003 et ses 15.000 décès entre le 1er et 20 août, majoritairement chez les personnes âgées, la France a adopté le Plan national canicule, un dispositif de prévention efficace. Mais il n’est pas superflu de rappeler, comme le fait Domimag, les mesures de précaution à prendre pour protéger les personnes âgées lors des fortes chaleurs.
Redoublons de vigilance surtout avec les personnes âgées isolées ! Celles qui le sont tout au long de l’année tout comme celles qui le seront durant les mois de juillet et d’août, avec le départ en vacances de leurs proches. Repérer, prévenir, conseiller, sensibiliser : quand les températures grimpent, les professionnels de l’aide à domicile jouent alors un rôle clé auprès des seniors les plus fragiles.
Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Plus de 414.000 personnes ont participé, sur le site à la consultation citoyenne en ligne « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? », organisée dans le cadre de la concertation "Grand âge et autonomie". Elles ont posté pas moins de 18.000 propositions. Au total, 1,7 million de votes ont été enregistrés. Les Français ont largement exprimé leur envie de renforcer l'aide au maintien à domicile et d'améliorer les modes d'accueil des seniors, a souligné la ministre des Solidarités et de la Santé. 

46,8 % des Français pensent que la dépendance des personnes âgées doit être un chantier du futur président de la République, soulignait, en janvier dernier, le Baromètre OCIRP France Info-Le Monde-LCP. A quelques semaines du scrutin présidentiel, voici le point sur les propositions des principaux candidats à l’Elysée.

Une personne âgée sur six risque d’être confrontée à la maladie d’Alzheimer dans les 25 prochaines années.

A l’occasion de la 23ème Journée Mondiale Alzheimer, le 21 septembre, Cap Retraite, s’est adressé aux seniors afin de faire le point sur leur perception de la maladie, son anticipation et sa prise en charge.

Prise en charge

A quoi sert une MAIA ?

Les Maia sont  destinées à coordonner la prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer ou en perte d'autonomie. Elles offrent aussi un accompagnement aux aidants pour éviter le parcours du combattant. Présentation.

Après l’Assemblée nationale en septembre dernier, le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement a été adopté en première lecture par le Sénat le 19 mars. Une enveloppe de 645 millions d’euros permettra de financer les diverses mesures consacrées au maintien à domicile.