Avec le retour des beaux jours, gardons un œil attentif sur les personnes âgées vivant à domicile, surtout quand la température grimpe. Depuis 2004, chaque année, du 1er juin au 31 août, le plan national canicule est lancé.
La saison estivale 2016 a été anormalement chaude avec une succession de quatre épisodes de vagues de chaleur entre mi-juillet et mi-septembre. D'après Santé publique France, le premier épisode de canicule, du 17 au 20 juillet 2016, a provoqué la mort de près de 700 personnes.

Les professionnels de l’aide à domicile et les aidants familiaux seront donc très vigilants pour mettre en pratique les bons réflexes pour protéger les personnes âgées des fortes chaleurs (hydratation régulière, rafraîchissement du logement…).
Mais n’oublions pas que selon une enquête de la Fondation de France, les plus de 75 ans sont particulièrement touchés par la solitude : une personne âgée sur quatre est en situation d'isolement relationnel. Et pour ces seniors, l’été peut être une période difficile à passer. A moins, que chacun d’entre nous fasse preuve de citoyenneté, de solidarité entre voisins et de chaleur humaine ! 

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile. Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

Si l’été est synonyme de vacances et de bons moments, il favorise aussi des situations qui peuvent avoir un impact sur la santé cardio-vasculaire : long voyage sans bouger, forte chaleur, reprise d’activité physique, alimentation trop salée et oubli de prendre ses médicaments. La Fédération Française de Cardiologie livre ses conseils pratiques pour faire face aux risques de l’été. 

Plus d'un nouveau cas de cancer sur trois touche déjà des personnes de plus de 75 ans. Mais selon l'Observatoire sociétal des cancers, les seniors sont encore trop souvent diagnostiqués tardivement et ne bénéficient pas toujours des traitements les mieux adaptés à leur âge.

Cinq mesures clés importantes permettent d’acquérir un mode de vie sain en vue de prévenir l’apparition d’un diabète de type 2 et de diminuer aussi le risque de développer d’autres maladies. Prévenir le diabète, c'est ne pas penser son mode de vie comme un problème ou une punition mais trouver un bon équilibre entre mesures bonnes pour la santé et plaisir.

La fibrillation atriale est une maladie méconnue qui est pourtant l’une des principales causes d’AVC chez les seniors. Un moyen simple peut permettre de la détecter : la prise de pouls régulièrement.

Le glaucome est la deuxième cause de cécité après la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Il est recommandé de se faire dépister tous les deux ans pour les plus de 50 ans et chaque année au-delà de 60 ans.

Pour aider les malades à leur vie quotidienne, l'Assurance Maladie lance Asthm'Activ, une nouvelle application mobile gratuite. Cette application permet aux malades de tenir à jour leur état de santé.

Vous pouvez désormais déclarer directement sur le site signalement-sante.gouv.fr tout événement indésirable d'un médicament sur votre santé

Les personnes âgées restent les plus touchées par l'épidémie de grippe, dont le pic est attendu cette semaine. Cette année, le virus de type A (H3N2) est proche de celui qui avait contribué, il y a deux ans, à une surmortalité de 18.000 personnes. 

Chez les personnes âgées, l'activité physique et l'activité cognitive augmentent chacune le volume de matière grise de régions cérébrales spécifiques. Ces deux types d'occupation seraient ainsi complémentaires et bénéfiques, même tardivement, pour retarder les effets du vieillissement sur la santé cérébrale. Explications de l’Inserm.

Les accidents de la vie courante ont été à l’origine de 21.470 décès en 2012 en France métropolitaine, et les plus de 65 ans en étaient les premières victimes. Ainsi, deux tiers des décès par accident de la vie courante surviennent chez les plus de 75 ans? selon des travaux publiés ce 10 janvier dans le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire.

Page 1 sur 4