Il y a 15 ans, la canicule d’août 2003 provoquait la mort de près de 15.000 personnes âgées en 15 jours. La France a tiré les enseignements de ce tragique événement. Depuis 2004, le gouvernement met en place chaque année un dispositif de surveillance, de prévention et d’action : le Plan Canicule pour prévenir les risques liés aux fortes chaleurs pour les personnes âgées vivant à domicile ou en établissement.

Mais cette canicule meurtrière a été également révélatrice de la problématique de l’isolement social des personnes âgées.

En 2014, le rapport MONALISA (Mobilisation Nationale contre l’Isolement Social des Agés) montrait que la France est le troisième pays d’Europe le plus touché par le problème de l’isolement : 23% des 5 millions des personnes isolées sont âgées de plus de 75 ans. En 2017, une étude réalisée par l'institut CSA pour les Petits frères des Pauvres dresse également un état des lieux préoccupant : 6% des personnes âgées de 60 ans et plus, soit 900.000 personnes, sont isolées des cercles amical et familial. Elles sont 300.000 à se sentir isolées des quatre cercles de proximité : famille, amis, voisinage, réseaux associatifs.

Les personnes âgées sont donc encore trop nombreuses à avoir pour seule compagnie leur solitude. Sur ce plan, 15 ans après la canicule historique, la société française a encore beaucoup à faire pour renouer et favoriser le lien social avec ses aînés.

Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

En raison de la baisse de la lumInosité, l'automne et l’hiver sont deux saisons à risque pour les seniors lors de leurs déplacements. Selon le dernier bilan de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière, les piétons seniors sont les premières victimes de la route : 878 personnes âgées de 65 ans et plus ont été tuées en 2016. 

20 000 ! C’est le nombre de décès qui surviennent chaque année en France suite à un accident de la vie courante. Et pourtant des vies pourraient être sauvées si chacun savait pratiquer les gestes qui sauvent. La Journée mondiale des premiers secours (JMPS) qui se tient le samedi 9 septembre 2017 est l’occasion pour la Croix-Rouge française de faire découvrir, partout en France, les gestes essentiels qui permettent de sauver des vies.

Au plus tard le 8 mars 2015, tous les logements devront être équipés de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF). Comment bien choisir votre équipement.

Les personnes âgées vulnérables peuvent être victimes de certaines pratiques abusives du démarchage à domicile. Quelles sont les précautions à prendre ?

La cuisine peut être un lieu de dangers pour une personne âgée en perte d’autonomie. Certaines précautions sont à prendre pour disposer d’une cuisine confortable et sure.

Chaque hiver, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone augmentent. Pour protéger les personnes âgées vivant à domicile, des gestes simples contribuent à réduire les accidents.

46% des chutes de personnes âgées ont lieu dans la salle de bains. Plusieurs aménagements sont nécessaires pour sécuriser cette pièce.

Le jardinage est un plaisir et une excellente activité physique pour les seniors. Des précautions sont à prendre pour éviter les risques de chutes dans son jardin.

Plus de 470 000 personnes sont abonnées à un service de téléassistance. Un dispositif qui a fait ses preuves pour assurer le maintien à domicile en toute sécurité.

Quelques aménagements de la maison peuvent éviter bien des chutes. Voici quelques mesures de protection simples et peu coûteuses et de bons réflexes faciles à adopter.