175 propositions pour réformer la politique du grand âge et l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie à domicile comme en établissement. Dominique Libault, président du Haut Conseil du financement de la protection sociale et pilote de la concertation « Grand âge et autonomie », a remis son rapport, le 28 mars, à la ministre des Solidarités et de la Santé.
Quatre ans après la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV), ce rapport devrait servir de base à l’élaboration de la future loi « Grand âge et autonomie ». Un projet de loi attendu pour l’automne.
« Nous finaliserons pour cet automne une stratégie », a affirmé, lors d’une conférence de presse le 25 avril, le président de la République. Emmanuel Macron a par ailleurs affiché sa volonté d'une meilleure reconnaissance des aidants familiaux, pour les « millions de citoyens qui sont là comme oubliés, ce sont celles et ceux qui ont mis entre parenthèses ou sacrifié leur vie professionnelle pour s'occuper d'un enfant en situation de handicap, d'un proche, d'une personne de la famille devenue dépendante ».
Comment améliorer la prise en charge de nos aînés ? Comment résoudre la problématique du financement de la dépendance ? Comment répondre à la volonté de 85% de Français de vieillir à domicile ? Il va falloir désormais construire une loi à la hauteur de ces défis.
Avec ses 80 agences en France, ses intervenants qualifiés et diplômés, DOMIDOM est l’acteur référent de l’accompagnement et de la prise en charge des seniors à domicile.
Votre partenaire expert vous offre DOMIMAG, le magazine du bien-vieillir chez vous qui vous informe, vous conseille, vous oriente.

Damien Cacaret - Docteur en pharmacie et fondateur du réseau Domidom

L’intervention d’une aide à domicile peut être perçue par votre proche âgé comme une intrusion dans son quotidien. Comment le convaincre d'accepter de se faire aider ?

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) lance une campagne d'information (à la télé et à la radio) sur les aides et les solutions possibles pour faire face à une situation de perte d'autonomie liée à l'âge. Objectif : mieux faire connaître le portail d'information grand public www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

En France, près de 50% des aidants ont une activité professionnelle. Pas toujours facile de concilier l'aide apportée au quotidien à un proche et vie active. Zoom sur les dispositifs existants.

A partir du 15 septembre, tous les patients français pourront bénéficier d'une consultation à distance. Mode d'emploi de la téléconsultation.

Vitamines, minéraux, oligo-éléments… Quels sont les micronutriments bénéfiques pour les personnes âgées ? Explications de Thierry Michel, diététicien-nutritionniste, spécialiste de la micronutrition et de la neuronutrition.

L'association « Patients en réseau » a développé Mon réseau cancer du sein et Mon réseau cancer du poumon pour aider les malades et leurs proches à s'informer et sortir de leur isolement. Présentation.

Le gouvernement a décidé de reporter le prélèvement à la source à 2020 pour les salariés des particuliers (aides à domicile, gardes d'enfant, jardiniers...). Ces employés vont bien payer des impôts sur leurs revenus de 2019 mais seulement en 2020 soit un an après tous les autres contribuables. Explications.

25 % des personnes hypertendues ne prennent pas correctement leur traitement. Le Comité français de lutte contre l'hypertension artérielle (CFLHTA) a mis au point deux outils pour un usage en auto-diagnostic afin d'estimer le niveau d'observance, à savoir si le traitement est pris régulièrement et conformément à la prescription.

Des aliments mal conservés, pas assez cuits, ou des transferts de contaminants entre aliments, peuvent rendre malades notamment les personnes âgées, plus vulnérables. L'été, en raison de plus fortes chaleurs, la vigilance est de mise.

La cohabitation entre une personne âgée et un étudiant, appelée colocation intergénérationnelle, est une formule en plein développement. Elle permet de rompre l’isolement des personnes âgées, de leur apporter un supplément de revenu et de proposer à des jeunes une solution pour se loger à moindre coût.

Le maintien à domicile d’une personne âgée dépendante repose sur un travail d’équipe. Le cahier de liaison permet de garantir la transmission des informations utiles entre les différents intervenants.

S'il faut se méfier toute l'année des risques de déshydratation chez la personne âgée, les périodes de fortes chaleurs demandent plus d'attention.